20 janvier 2017

Une sphère en verre qui héberge un écosystème !

Je voulais vous en parler depuis un moment déjà, mais je n'avais pas testé... Désormais, c'est chose faite et je suis encore plus fan de cette idée cadeau ! Je vous présente les éco-sphères : une version simplifiée de l'écosystème de notre planète... qui tient dans une sphère en verre de seulement quelques centimètres de diamètre.
A première vue, vous pourriez penser à une boule de cristal. A y regarder de plus près, celle-ci ne vous dira pas l'avenir, mais bien le présent, le présent de 4 ou 5 minuscules crevettes qui se baladent entre les algues, gorgones, petits cailloux et autres coquillages de la sphère. Et je vous avoue que très rapidement, on se prend au jeu.



C'est un cadeau qui à mon avis peut séduire plusieurs profils :
- Il est geek ? Il aimera cette technologie spatiale développée pour la NASA.
- Elle est fan d'art moderne ? Elle adorera le design épuré et l'esthétisme.
- Les enfants ? Ils seront captivés par les crevettes ! Et pour les parents, c'est génial car il n'y a aucun entretien et cela a même un côté pédagogique en aidant les plus jeunes à prendre conscience de l'importance vitale des équilibres présents dans notre environnement.



D'un point de vue technique, "la lumière, associée au gaz carbonique de l'eau, constitue la base nécessaire pour que les algues produisent de l'oxygène. Les crevettes respirent l'oxygène de l'eau et se nourrissent des algues et des bactéries. Les bactéries transforment les déchets animaux en nutriments consommés à leur tour par les algues. Les crevettes et les bactéries produisent l'oxyde de carbone dont les algues ont besoin pour fabriquer de l'oxygène."

Le p'tit plus : C'est l'histoire de la vie... passionnant !
Le moins : Le prix de départ, mais les éco-sphères ont une durée de 2 à 3 ans.
Le prix : Pour les écosphères rondes, comptez 99 euros pour celles de 10 cm de diamètre, 199 euros pour 13 cm, 299 euros pour 16 cm, 499 euros pour 23 cm... Il en existe également des ovales. + frais de livraison. C'est d'ailleurs très bien emballé, j'avais même des chaufferettes pour éviter que mes crevettes ne prennent froid pendant le transport :)
Où commander la vôtre : Boutique en ligne d'EcoSphere France
Do it yourself : J'imagine que oui, si vous avez des infos, n'hésitez pas à me communiquer et je les publierai.

4 janvier 2017

Une histoire d'amitié racontée dans une saga littéraire italienne

C'est le phénomène littéraire du début d'année ! "Celle qui fuit et celle qui reste", le troisième tome de "L'Amie prodigieuse", la saga à succès d’Elena Ferrante, est sorti en librairie. C'est une amie italienne qui m'a fait découvrir cette histoire avec les livres en version originale (ce qui permet d'avoir un peu d'avance, le quatrième et dernier tome étant déjà sorti en italien), et je me suis rapidement prise au jeu. Les quatre volumes d'une lecture aisée nous plongent dans la vie de deux femmes, deux amies, nées dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années 40. L'une blonde, l'autre brune, tout semble les séparer au-delà de ce lien d'amitié fort. Le lecteur s'attache rapidement aux deux héroïnes, découvrant leurs deux destins parallèles - qui s'éloignent, se retrouvent - et les évolution socio-politiques de l'Italie. Je ne vous en dis pas plus ! Cadeau idéal pour une amie ou une maman qui aime la lecture.


Phénomène mondial, l’écrivaine a vendu des millions d’exemplaires, traduits dans 42 pays ! Qu'importe la "vraie identité" de l'auteur qui se cache derrière le pseudonyme d'Elena Ferrante, vous aurez très vite envie de savoir ce qui arrive à la narratrice de cette histoire, Elena Greco.

Le p'tit plus : Une lecture facile, une histoire passionnante.
Le moins : En France, il faudra attendre l'automne pour la parution du quatrième et dernier tome.
Le prix : 23 euros le tome 3 ; les deux premiers sont disponibles en livre poche à 8 euros.
Où les trouver : La plupart des librairies l'ont actuellement en rayon ; sur le site de Gallimard.
Do it yourself : Vous pouvez écrire une belle histoire d'amitié et l'offrir, mais peut-être n'êtes vous pas né(e) à Naples dans les années 1940 ? ^^